Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Fonds rocheux subtidaux

Dans la zone subtidale qui est la zone toujours immergée, on trouve des fonds rocheux. On observe sur ces fonds une flore et une faune variées, adaptées à la profondeur et à la lumière.

Sous la surface

Dans la zone subtidale, littéralement « sous la marée » (« tide » signifiant la marée en anglais), la lumière diminue avec la profondeur. Lorsque l'énergie lumineuse n'est plus que de 1% de celle présente en surface, les grandes algues brunes disparaissent. Les algues qui aiment la lumière (dites algues photophiles) se font rares et sont remplacées par des algues qui ont besoin de très peu de lumière, les algues sciaphiles. La flore devient de plus en plus discrète.

De l’étage infralittoral compatible avec la vie des algues photophiles, on passe à l’étage circalittoral côtier, la partie du littoral la plus profonde presque totalement sombre. Le substrat rocheux est alors colonisé par une faune fixée (faune sessile) variée comprenant principalement des bryozoaires, des spongiaires, des anthozoaires, des hydraires, des ascidies.

L'étage circalittoral, le plus profond, du large s'observe en Iroise par 70 à 100 m de profondeur. Du point de vue faunistique il est caractérisé par la présence du corail jaune, du gorgonaire Antipathessubpinnata, des éponges, etc.