Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Substrats meubles subtidaux

Cet habitat comprend tous les milieux composés de sédiments (graviers, sables ou particules fines) et qui se trouvent en dessous de la zone de balancement des marées.
Il subit naturellement des remaniements de son substrat. En effet, il existe une certaine mobilité des sédiments les uns par rapport aux autres.

Une diversité étonnante

Cet habitat abrite de nombreuses espèces d’invertébrés liées entre elles par des relations trophiques bien établies. On trouve notamment des amphipodes comme les puces de mer et d’autres petits crustacés qui vivent sur ces substrats instables. Ils constituent la nourriture privilégiée des juvéniles de poissons plats (sole, turbot, etc.) et d’autres espèces (lançons et daurades) qui y trouvent une véritable nourricerie.
Les mollusques bivalves, se nourrissant de particules en suspension, trouvent là un milieu de prédilection grâce à l’abondant matériel véhiculé par les houles et les courants. Ces mollusques (amande de mer, coquille Saint-Jacques, praires, tellines, etc.) sont la proie de quelques oiseaux.
De plus, on retrouve également l’oursin des sables, des ophiures et des vers polychètes. Ce milieu possède des capacités productives notables et constitue un maillon essentiel dans le réseau alimentaire jusqu’aux poissons qui vivent sur le fond.
La faune des fonds meubles est constituée en Iroise par 49 espèces benthiques  de poissons. Pour la plupart ces espèces présentent une adaptation très poussée à ce type d'habitat qui se traduit par un aplatissement du corps. Celui-ci peut être ventral comme chez les raies, les grondins et la lotte.
Les fonds meubles de l'Iroise hébergent également dix-sept espèces de poissons cartilagineux, dont douze d'entre elles sont des raies . Les requins sont quant à eux représentés par les deux espèces de roussette, deux émissoles et un aiguillat.

Un zoom sur…les dunes hydrauliques sous-marines

Ces sables extrêmement calcaires et d'origine organogène constituent de hauts fonds. Mises en place par les courants de marée, les dunes hydrauliques sous-marines sont situées :

  • au banc de Kafarnao,
  • au banc du Four,
  • au banc d’Ar Men (haut de 25 mètres pour une base de 6 km par 3.5 km).

Elles ont une importance fonctionnelle pour l’Iroise et sont un refuge privilégié pour le poisson fourrage, tel que le lançon, et un habitat pour certaines espèces de poisson, comme le turbot et la barbue.
L’extraction de sable du banc de Kafarnao a fait l’objet d’un avis conforme du Parc.

Où trouve-t-on des sédiments subtidaux en Iroise ?

En Iroise, les sédiments subtidaux forment l’habitat marin le plus étendu de la zone dont la baie de Douarnenez est certainement le site le plus représentatif.
Les sédiments subtidaux de la baie de Douarnenez constituent un habitat d’importance pour des populations de bivalves et de poissons plats, notamment de par leur rôle de nourricerie. La richesse et la diversité des peuplements benthiques associés à ces substrats font de la baie de Douarnenez un site de référence.