Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Les récifs d’hermelles en Iroise

L’hermelle est un ver marin formé d'une succession d'anneaux portant de nombreuses soies et qui vit dans un tube de sédiment sableux aggloméré par ses propres sécrétions. Etant donné le mode de vie grégaire de cette espèce, les tubes de sable sont droits et accolés les uns aux autres, ressemblant à des gâteaux d'abeille. Les récifs d’hermelles constituent un habitat qui joue un rôle important dans la chaîne alimentaire.

Un habitat remarquable

Les récifs, constitués de multitudes d’hermelles, forment un habitat très original, très localisé et à forte diversité, qui peut héberger de l’ordre de 50 à 70 espèces. Cet habitat joue un rôle important dans la chaîne alimentaire au regard des densités élevées d’individus (60 000 par mètre carré) et des surfaces couvertes.

Un récif d’hermelles n’est pas une structure figée. Il évolue en relation étroite avec son environnement qui va tantôt favoriser, tantôt nuire à son développement. Les principaux facteurs affectant sa dynamique d’expansion sont d’origine naturelle (les tempêtes, les hivers froids, etc.) ou d’origine humaine (les dégradations physiques directes, les marées vertes, etc.).

 

Où trouve-t-on des hermelles en Iroise ?

En fabriquant avec du sable aggloméré les tubes dans lesquels elles vivent, les hermelles élaborent des constructions d’origine naturelles (bio-constructions) sous forme de placage ou de récif.
En Iroise, ces formations se rencontrent uniquement sur certaines plages de la baie de Douarnenez, sous forme de placage. On les trouve sur les plages de Caméros à Argol et du Ris à Douarnenez