Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Les oiseaux en mer

Les oiseaux en mer exploitent le milieu marin à différentes phases de leur cycle annuel, c’est-à-dire en période de nidification, de migration ou d’hivernage.

Qui sont –ils ?

Pour certaines espèces, le milieu marin est le principal milieu de vie et les oiseaux ne viennent à terre que pour les besoins de la reproduction (puffins, fou, alcidés). D’autres espèces fréquentent à la fois le milieu marin et le milieu terrestre tout au long de l’année (goélands, cormorans).

Pour en savoir plus :

Observatoire régional des oiseaux marins

Les oiseaux en mer sont classés en quatre catégories en fonction de leur mode d’alimentation (en surface ou en plongée) et du milieu (près des côtes ou au large).

  • les espèces qui s'alimentent près des côtes en surface : goélands, sternes, mouettes, etc.,
  • les espèces qui s’alimentent près des côtes en plongée : cormorans, etc.,
  • les espèces qui s’alimentent au large en surface ou sous la surface : puffins, fous de bassan, etc.,
  • les espèces qui s’alimentent au large en plongée : pingouins, guillemots, macareux, etc.

Que savons-nous des oiseaux en mer ?

Les oiseaux marins sont bien suivis lors de la période de nidification à terre. Par contre, l’exploitation du milieu marin par les oiseaux est méconnue ; nous savons peu de choses sur la diversité des espèces présentes, leur distribution spatiale et temporaire, leur abondance, etc.

Afin de qualifier les populations d’oiseaux et l’état des ressources alimentaires, des programmes sont mis en œuvre. Ainsi, l’Agence des aires marines protégées  assure la coordination d’un Programme d’acquisition de connaissances sur les oiseaux et les mammifères marins (PACOMM) à partir de campagnes d’observations aériennes dédiées, pour évaluer la distribution des prédateurs supérieurs marins ainsi que leur variabilité spatiale et temporelle.

Concernant les oiseaux hivernants et migrateurs en Baie de Douarnenez, le Parc naturel marin d’Iroise effectue depuis 2009 un suivi par bateau des espèces présentes et de leur abondance (notamment alcidés, plongeons et macreuse noire).

A moyen terme, une étude sera engagée afin de qualifier les interactions entre la pêche et les oiseaux : captures accidentelles d'oiseaux marins dans les engins de pêche et exploitation des rejets de pêche par les oiseaux.