Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Les épaves de l’Iroise

Passage obligé pour les bateaux remontant du sud vers le nord de l’Europe en empruntant la Manche, l’Iroise est une mer très fréquentée. De par sa géographie, ses courants qui sont parmi les plus forts d’Europe (Raz de Sein, passage du Fromveur à Ouessant), ses brumes et ses tempêtes ou encore son emplacement stratégique durant les guerres mondiales, elle fut le lieu de nombreux naufrages.

Que ce soient des navires militaires ou de commerce, des bateaux de pêche ou de plaisance, on recense plus d’une centaine d’épaves au large des côtes de l’Iroise. Ces épaves sont à présent des biens culturels protégés, avec des enjeux forts de conservation. Le Parc marin est impliqué dans l’inventaire des épaves en son périmètre et met en œuvre des actions de valorisation de ce patrimoine sous-marin.

Épaves aux multiples facettes

Sources de pollution mais aussi sources de vie, prisées par les plongeurs, dangereuses pour la navigation, les épaves offrent de (...)

Inventaire, conservation et valorisation

Les épaves de l’Iroise sont des biens culturels maritimes. A ce titre, ce sont des éléments de patrimoine qu’il convient (...)