Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Les pollutions liées à l'eutrophisation

Les pollutions de l’eau liées aux activités humaines sont de natures différentes. L’eutrophisation qui est due aux rejets de l’activité agricole terrestre a pour conséquence le développement des algues vertes. La baie de Douarnenez est le secteur le plus sensible au sein du Parc naturel marin d’Iroise. Autre conséquence de l’eutrophisation, le développement du phytoplancton toxique touche particulièrement la baie de Douarnenez, l’anse de Dinan et l’entrée de la rade de Brest entraînant la fermeture temporaire de ces secteurs à la pêche professionnelle et de loisir. 

Qu'est ce que l'eutrophisation ?

Le phénomène de développement excessif des végétaux dans le milieu aquatique est appelé eutrophisation. Il est dû à un enrichissement des eaux en éléments nutritifs (phosphates et surtout nitrates) provenant des bassins versants, ce qui entraîne des dégradations ou des nuisances dont l’accumulation de macro-algues, appelée marée verte, et de phytoplancton toxique. 

Les conséquences de l'eutrophisation

Ces pollutions représentent une gêne, non seulement pour les activités touristiques, mais aussi pour la pêche, principalement avec le phytoplancton toxique qui entraîne des fermetures de zones de pêche aux coquillages filtreurs. Depuis 2002, un suivi de l’Ifremer montre que le nombre de jours de fermeture de la pêche pour la coquille Saint Jacques et la telline à cause de la prolifération de phytoplancton toxique a augmenté (plus de 150 jours en baie de Douarnenez pour la pêche à la telline).

Les conséquences de l’eutrophisation peuvent également avoir des effets néfastes sur la biodiversité. Bien que les études soient assez récentes sur ce sujet, les algues vertes pourraient perturber le rôle de nourricerie pour les juvéniles en baie de Douarnenez.

Les apports en sels nutritifs étant la cause principale de l’eutrophisation du milieu, il est impératif de travailler en amont pour réduire les flux de nitrates et du phosphore. 

Réduire le phénomène d'eutrophisation en Iroise

L’objectif en Iroise est de favoriser la réduction des algues vertes et du phytoplancton toxique pour soutenir et maintenir les activités de pêche et de tourisme. Les zones concernées sont prioritairement la baie de Douarnenez, l’entrée de la rade de Brest, les gisements d’Ar Men, du Stiff et du Four.

Pour cela, les flux de sels nutritifs doivent être réglementés avec des seuils définis et adaptés. C’est le rôle des commissions terrestres à travers les SAGE et cet aspect est essentiel pour réduire les effets de l’eutrophisation sur la zone côtière. L’objectif sera également d’atteindre le « bon état écologique » sur les algues vertes et le phytoplancton toxique (conformément à la directive-cadre sur l’eau).  On doit également faire en sorte de diminuer le nombre de jours de fermeture de la pêche à la coquille St Jacques et à la telline.

Le rôle du conseil de gestion du Parc

Le cas de l’avis conforme de Saint-Nic : Lors de ses réunions des 3 février et 7 juin 2011, le conseil de gestion du Parc marin a  traité un avis conforme qui concernait la demande de régularisation-extension déposée par une exploitation porcine.

L’objectif de réduction de 30% des apports en nitrates dans le milieu marin adopté par le plan de gestion du Parc marin d’Iroise (SDAGE Loire-Bretagne) n’était pas atteint, ni engagé, sur le bassin versant concerné. Le conseil de gestion a donc émis un avis défavorable à la demande d’extension de l’exploitation. Un avis favorable a été cependant donné pour le maintien de l’autorisation provisoire d’exploiter, dans la situation actuelle, jusqu’au réexamen du dossier par le conseil de gestion.

Développement des algues vertes

Certaines zones côtières du parc naturel marin d’Iroise sont envahies d’algues vertes. On parle alors de «marée verte». Le développement (...)

Ramassage des algues vertes en mer

Dans la baie de Douarnenez, les communes sont en charge du ramassage des algues vertes sur les plages. Le conseil (...)

Marais littoraux

L’Aber est un bassin versantqui se situe dans la baie de Douarnenez où le développement d’algues (...)

Phytoplancton toxique

Le phytoplancton toxique est lié comme les algues vertes à l’eutrophisation de la zone côtière. Le confinement de la masse (...)