Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

L’Aber-Ildut, premier port goémonier d’Europe

Situé en face du champ d’algues molénais, plus grand champ d’algues d’Europe, le port de l’Aber-Ildut est spécialisé dans le débarquement de laminaires. L’utilisation de plus en plus courante des algues dans l’agroalimentaire et l’industrie pharmaceutique a soutenu une demande croissante et le développement d’une flottille de goémoniers. Certains quittent l’Aber-Ildut l’hiver pour rejoindre le port de Brest et se consacrer à la coquille Saint-Jacques.

Le port

Flottille dominante

Goémonier

Le port de l’Aber-Ildut, situé entre les communes de Lanildut, Brélès, Plouarzel et Lampaul-Plouarzel, regroupe des activités de pêche professionnelle et de plaisance. Ce petit port est devenu depuis le début des années 1990 le premier port européen de débarquement de laminaires. En effet, près de 3/5 de la production française y est débarquée.

Du côté de Lanildut, la zone portuaire de Cambarell, dispose d’une cale de 50 mètres environ qui sert au débarquement du goémon. Deux pontons ont été installés :

  • l’un est réservé aux professionnels de la pêche et à l’accostage des navires de transport de passagers pour les îles
  • le second est autorisé aux plaisanciers pour les embarquements/débarquements et les interventions techniques sur les bateaux.

Une zone d’avitaillement en carburant a également été aménagée et une grue de manutention d’une capacité de 23 tonnes est mise à disposition des plaisanciers et des professionnels. 

Effectif et production

On compte 15 navires actifs dans le Parc ayant pour port d’exploitation l’Aber-Ildult (Lanildut et Porscave). La production ne cesse d’augmenter : elle est passée de 27 000 tonnes de laminaires débarqués en 2000 pour une valeur d’un million d’euros,  à 37 400 tonnes de laminaires débarqués en 2008 pour une valeur de 1,5 million d’euros.