Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Les ports de pêche en Iroise, un reflet de la diversité des métiers

Les ports de pêche situés dans le périmètre du Parc naturel marin d’Iroise ou à sa périphérie présentent tous une singularité liée à leur positionnement géographique. C’est en effet la proximité des zones de pêches qui détermine le métier dominant au sein de chaque port. Ainsi, les gisements de coquilles Saint-Jacques en rade de Brest expliquent la forte proportion de dragueurs dans ce port tandis que le champ d’algues molénais a conduit le port de l’Aber Ildut à se spécialiser dans la récolte de goémon.

L’Aber-Ildut

Situé en face du champ d’algues molénais, plus grand champ d’algues d’Europe, le port de l’Aber-Ildut est spécialisé dans le (...)

Le Conquet

Situé aux avant-postes de l’Iroise, le port du Conquet accueille majoritairement des fileyeurs dont une bonne partie travaille dans le (...)

Camaret

Aujourd’hui, le port de Camaret-sur-mer maintient une petite pêche côtière qui assure l’approvisionnement des restaurateurs et poissonniers locaux. La pêche (...)

Douarnenez

Pendant plusieurs décennies, Douarnenez tira sa prospérité des pêches saisonnières (sardine, maquereau, thon) et langoustières.

Plusieurs dizaines d’années de crise ont (...)

Audierne

Autrefois réputé pour ses langoustiers puis ses germoniers (navires spécialisés dans la pêche au thon blanc ou germon ), le (...)

Brest

Le port de Brest n’est pas dans le périmètre du Parc mais les navires qui dépendent de ce port fréquentent (...)

Ports des îles

Les îles présentes dans le périmètre du Parc naturel marin d’Iroise (Ouessant, Sein et Molène) accueillent toujours une activité de (...)