Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

La pêche embarquée : une pêche artisanale et diversifiée

La pêche professionnelle embarquée, pratiquée à partir d’un navire rassemble une grande majorité des pêcheurs en Iroise qui pratiquent techniques de pêche très diversifiées. On estime à près de 350 le nombre de navires qui travaillent dans cette zone à un moment de l’année et jusqu’à 220 à 260 bateaux présents simultanément sur ce territoire selon la période.

Certains métiers sont très représentés dans le Parc comme les fileyeurs, ligneurs-palangriers, caseyeurs ou goémoniers ; D’autres n’y pratiquent qu’une partie de leur activité. C’est le cas des bolincheurs, chalutiers et dragueurs. La présence d’espèce nobles telles que le bar et le lieu jaune, attirés par les conditions hydrodynamiques de l’Iroise, contribue à expliquer l’importance des métiers de l’hameçon et du filet dans le Parc. 

Fileyeurs

Les fileyeurs représentent une des deux principales flottilles avec les ligneurs palangriers au sein du Parc naturel marin (...)

Caseyeurs

Métier autrefois roi en mer d’Iroise, le casier a peu à peu perdu du terrain au profit du filet. Toutefois, (...)

Chalutier

Métier peu représenté en Iroise, le chalut est surtout pratiqué sur la partie ouest du Parc, au nord ouest d’Ouessant, (...)

Dragueur

La pêche à la drague est une activité saisonnière pratiquée tout le long des côtes bretonnes et visant des espèces (...)

Bolincheur

L’activité de pêche à la bolinche a bénéficié des progrès technologiques lui permettant de mieux détecter les bancs de poissons. (...)

Ligneur palangrier

Les pratiques de la ligne et de la palangre sont très répandues en Iroise. Près de soixante navires ont choisi (...)

Goémonier

Pratiquée depuis plusieurs siècles, la collecte du goémon a participé à l’essor de l’économie bretonne et représente encore aujourd’hui la (...)