Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Pêche/Économie

La mer d’Iroise offre des possibilités de développement économique dont la population côtière a su profiter à travers les siècles.  Outre l’essor touristique contemporain des trente glorieuses, l’économie locale s’appuie sur des activités plus anciennes au premier rang desquelles figure la pêche.
La présence en Iroise de la quasi-totalité des modes de pêche pratiqués en Bretagne s’explique par la diversité de ses milieux marins, représentatifs des écosystèmes marins de l’Atlantique. La flotte pêchant dans le périmètre du Parc naturel marin d’Iroise est surtout composée de petites unités (70% ne dépassent pas 12 mètres de long) exerçant une activité artisanale de petite pêche et de pêche côtière. Des navires de 16 à 25 mètres, basés dans les quartiers maritimes voisins, y pêchent aussi occasionnellement au gré des marées, des saisons et de l’abondance de poisson.
La pêche n’est pas la seule source de développement économique en Iroise : d’autres activités telles que l’aquaculture et l’extraction de granulat sont également présentes, même si elles représentent un vivier d’emploi moins important.

Pêche et aquaculture

Riche d’une multitude de savoirs et de savoir-faire, constituée de plus de 10 métiers différents, la pêche prolonge une tradition (...)

Pêche durable

Le plan de gestion du Parc naturel marin d’Iroise répond aux exigences d’une pêche durable en terme de maintien d’une (...)

Soutien aux pêcheurs

La pêche professionnelle est une activité importante au sein du Parc. Elle génère des emplois et fait partie du patrimoine (...)

Extraction

Les matériaux extraits en mer sont soit siliceux (sables, graviers) destinés à la filière béton, soit calcaires (sable coquillier, (...)

Energies marines renouvables

L’essor des énergies marines renouvelables s’accompagne d’une prise en compte des impacts potentiels sur le milieu marin. La pointe (...)