Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Affiner votre recherche

Exposition "Laminaire, dis-moi à quoi tu sers?"

Du 18/04/2015 au 30/06/2015 - Ile Tristan - Douarnenez

Réalisée par le Parc naturel marin d’Iroise, dans le cadre et avec le soutien du projet européen Valmer, l’exposition «Laminaire, dis-moi à quoi tu sers ?» est présentée à partir du 18 avril 2015 à Douarnenez, dans le cadre des portes ouvertes de l’île Tristan. Elle y est visible, en accès libre, jusqu’au 30 juin 2015. Elle sera également animée par un agent du Parc naturel marin d’Iroise à l’occasion des Quais Libres, proposés régulièrement sur l’île Tristan.

Parmi les richesses que recèle la mer d’Iroise, les grandes algues brunes, formant d’immenses forêts sous-marines, en sont caractéristiques. Elles y trouvent les conditions favorables à leur développement. L’archipel de Molène abrite le plus grand champ d’algues des côtes de France en diversité d’espèces, avec plus de 300 espèces de macro-algues répertoriées.

Chez les algues, nombreuses et variées, la famille des laminaires, ces grandes algues brunes, est emblématique de l’Iroise et a la particularité d’y être exploitée depuis plus de 150 ans, et deux espèces de laminaires tout particulièrement : Laminaria digitata et Laminaria hyperborea. Deux espèces de laminaires qui sont au cœur de cette exposition car, au-delà de leur intérêt biologique et environnemental, ces laminaires rendent de nombreux services qui influent dans différents domaines : économique, culturel… voir dans le quotidien de chacun à travers nos habitudes de consommation.

Composée de sept modules, ludiques et interactifs, l’exposition « Laminaire, dis-moi à quoi tu sers ? » invite à la découverte des algues et des laminaires en particulier. Elle nous apprend comment ces laminaires (digitata et hyperborea) contribuent à la richesse et à la biodiversité des fonds marins ; comment elles participent au développement économique du territoire de par leur récolte et leur transformation industrielle notamment; comment elles ont forgé notre histoire et y ont laissé des traces ; comment elles sont devenues sources de services culturels et touristiques et comment elles sont présentes aujourd’hui dans notre vie quotidienne à travers les produits alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques.

Au fil de l’exposition

L’exposition est composée de sept modules formant un parcours à travers lequel le visiteur est invité à découvrir les algues, le champ de laminaires de l’archipel de Molène et les différents services qu’il nous apporte.

Module 1 : Laminaire, qui es-tu ?

Brunes, vertes, rouges, la famille des algues est bien grande. Sous une approche pédagogique, ce premier module explique ce qu’est une algue, quelles sont les différentes espèces d’algues que l’on peut trouver en Iroise, qu’est ce qu’une laminaire… De façon ludique, un alguier présente ces différentes espèces d’algues, et selon celles-ci à quelle profondeur elles se développent : c’est ce que l’on appelle l’étagement des algues.

Module 2 : Laminaire, où vis-tu ?

Sous la forme d’une table d’orientation, ce module permet au visiteur de découvrir, de façon cartographiée, le plateau molénais qui abrite le plus grand champ d’algues des côtes de France. Grâce à des cartes qui s’animent, il peut visualiser la ressource en Laminaria digitata et Laminaria hyperborea, les endroits où celles-ci sont exploitées (effort de pêche) et les zones qui ont fait l’objet de mesures de gestion de la part des goémoniers pour préserver cette ressource.

Module 3 : Laminaire, tu nous offres un environnement riche

A travers ce module, le visiteur est invité à plonger au cœur du grand champ d’algues. De grandes fresques photographiques et des vidéos visibles par le biais d’une lunette de calfat offrent une vue sous-marine du champ d’algues et de toute la biodiversité qui se développe autour : poissons, crustacés, mammifères marins…

Module 4 : Laminaire, tu participes à mon bien-être

Les alginates contenus dans les laminaires, entrent dans la fabrication de nombreux produits de notre quotidien : crèmes de soins, dentifrice, yaourts, médicaments… Des produits que nous retrouvons dans notre réfrigérateur, notre salle de bain, notre boîte à pharmacie. C’est ce quotidien que ce module recrée.

Par ailleurs,  les laminaires sont sources de vie pour de nombreuses espèces de crustacés, de poissons, de coquillages…, des espèces commerciales que nous consommons et qui participent également à notre bien-être.

Module 5 : Laminaire, tu écris mon histoire

Il faut remonter au 17ème siècle pour trouver les premières traces de l’exploitation et de la transformation des algues sur notre territoire. Une histoire fortement ancrée qui se retrouve également dans notre patrimoine : four à goémon, ancienne usine d’iode…
Comme un livre, ce module raconte l’histoire de l’exploitation des algues.

Module 6: Laminaire, tu participes au dynamisme de mon territoire

De leur récolte par la pêche goémonière, en passant par leur débarquement, leur transport, leur transformation, les laminaires participent au développement économique du territoire et à la création d’emplois.

Parallèlement, la présence du champ d’algues et sa fonction de nourricerie et d’abri pour différentes espèces de poissons, crustacés et autres profitent à d’autres métiers de la pêche : fileyeur, caseyeur, pêche sous-marine… De même, certains prédateurs supérieurs, dont le phoque gris ou le grand dauphin, gravitent autour de ce champ d’algues où ils y trouvent de quoi se nourrir. Une présence de ces espèces emblématiques de l’Iroise qui a contribué à faire émerger de nouvelles activités touristiques autour de la découverte du milieu marin.

Module 7: Laminaire, nous assurons le développement durable de ton exploitation

Ce dernier module retrace les mesures mises en place par les différents acteurs de la filière « algues » : goémoniers, comité des pêches, Parc marin, Ifremer… pour préserver ce champ d’algues et assurer la durabilité de son exploitation.

Par ailleurs, ce module retrace quelques-unes des études et campagnes scientifiques faites autour du champ d’algues pour en avoir une meilleure connaissance : cartographie, évaluation des impacts de la récolte…

Valmer : évaluer les services rendus par les écosystèmes

Cette exposition, réalisée par le Parc naturel marin d’Iroise, a été mise en place dans le cadre, et avec le soutien financier, du projet européen Valmer.
Valmer est un projet destiné à évaluer les services rendus par un écosystème, appelés « services écosystémiques ». Cette approche nouvelle permet de mieux décrire l’importance de la nature pour l’homme et favorise la mise en place de politiques de conservation de ces écosystèmes.
Le Parc naturel marin d’Iroise fait partie des six sites pilotes du projet Valmer. L’écosystème formé par le champ de laminaires de l’archipel de Molène a été retenu comme sujet d’études.

Logo Valmer
Logo Interreg

Haut de page Retour à l'agenda