Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Une bouée de monitoring acoustique déployée dans le Parc : quand les nouvelles technologies viennent en aide aux aires marines protégées

02/07/2014 Connaissance - Façade Atlantique

Les 25 et 26 juin derniers a eu lieu, au cœur du Parc naturel marin d’Iroise, la démonstration d’une bouée de monitoring acoustique. Une action qui s’inscrit dans un programme de démonstration de matériels en mer : le projet SURVEILLAMP.

L’Agence des aires marines protégées, le Pôle Mer Bretagne Atlantique et le Pôle Mer Méditerranée se sont associées dans un projet visant à identifier et expérimenter les nouvelles technologies susceptibles d’aider les gestionnaires d’aires marines protégées dans leur mission de suivi des espaces naturels et d’acquisition de connaissances.

Une première étude a permis de recueillir les besoins des gestionnaires, de recenser les solutions technologiques existantes et de proposer un ensemble de démonstrations de matériels. C’est sur cette base que quatre technologies ont été sélectionnées pour faire l’objet de démonstrations :

•    La démonstration d’un véhicule sous-marin filoguidé (mini-ROV) et d’un système de positionnement sous-marin pour l’observation des habitats benthiques dans le Parc marin de la Côte Bleue.
•    La caractérisation des biocénoses sous-marines par échosondeur dans la Réserve naturelle nationale des Sept Iles.
•    Le suivi de l’avifaune et la cartographie par drone aérien sur l’île aux oiseaux.
•    La démonstration d’une bouée de monitoring acoustique pour la détection et la classification des signaux acoustiques d’origine biologique et anthropique dans le Parc naturel marin d’Iroise.

 

 

A l’épreuve du terrain

Les gestionnaires d’aires marines protégées étaient donc réunis les 25 et 26 juin derniers au Conquet pour prendre connaissance de la technologie et assister au déploiement en mer de cette bouée innovante mise au point par les sociétés Quiet Oceans, Sonsetc et CLS. 

Cette bouée intègre plusieurs fonctionnalités. Elle enregistre les signaux sonores sous-marins d’origine biologique et anthropique. Elle détecte et classifie automatiquement les évènements acoustiques par nature du bruit et par famille d’espèces. Elle transmet en temps réel les sons analysés. Elle produit des cartes de champs sonores et de statistiques de bruit et elle couple ses données avec celles de trafic maritime.

Cette démonstration en situation réelle permettra d’évaluer cette technologie et, au final, d’envisager son intégration dans les protocoles de suivi du milieu marin.

Haut de page Retour aux actualités