Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Un appel à projets pour le déploiement de mouillages moins impactants

16/03/2017

Dans le but de concilier préservation des herbiers de zostères et pratiques nautiques, le Parc naturel marin d'Iroise encourage le déploiement de mouillages moins impactants à travers un appel à projets. Ce dernier, approuvé par le conseil de gestion du Parc le 7 février dernier, est désormais en ligne. Les collectivités territoriales et les associations gestionnaires de zones de mouillages et d’équipements légers (ZMEL) peuvent candidater.

Quel est l'enjeu ?

Les zostères marines (Zostera marina) sont des plantes à fleurs sous marines.Formées en herbiers, elles ont un rôle important pour de nombreuses espèces. Habitat remarquable, les herbiers sont des nourriceries reconnues. Ils fournissent une nourriture abondante aux juvéniles de nombreux poissons, crustacés et mollusques qui viennent se reproduire dans cet habitat.

Les herbiers de zostères se développent dans des sites abrités, en eaux peu profondes et claires et sur des sédiments fins. En Iroise, les herbiers de zostères se situent essentiellement dans l’archipel de Molène, l’anse de Bertheaume, en baie de Douarnenez (anse de Morgat et anse du Guet) et à Ploumoguer (anse de Kerhornou Porsmoguer). Des sites également propices à l’implantation de zones de mouillage. Or, avec le jeu des marées, la présence de mouillages fixes au sein des herbiers induit une dégradation des zostères par le ragage des lignes de mouillage sur le fond.

Devant ce constat, et pour répondre à ses objectifs de préservation des habitats et de maintien des activités nautiques, le Parc naturel marin d’Iroise a souhaité rechercher des solutions techniques pour limiter l’impact des mouillages sur cet habitat.

Expérimentation de mouillages moins impactants

Depuis 2011, en collaboration avec des associations de plaisanciers et des collectivités territoriales, le Parc mène, des expérimentations de lignes de mouillage innovantes. Ces expérimentations ont été menées successivement sur les sites de Plougonvelin, Kerhornou, Morgat et enfin l’anse du Guet à Douarnenez.

L’expérimentation visait à comparer trois types de mouillages : un mouillage dit traditionnel et deux types de mouillage dits innovants. Ces expérimentations ont permis de démontrer que la mise en place de mouillages dits innovants permet de limiter notablement l’impact des installations sur les herbiers de zostères.

A qui s'adresse cet appel à projets?

Cet appel à projets s'adresse :

  • aux collectivités du territoire du Parc;
  • aux associations gestionnaires de zones de mouillages;
  • aux autres professionnels ou associations détenteurs d'une AOT ou ayant déposé une demande d'AOT

Quelle est la participation du Parc?

Le Parc naturel marin d'Iroise prend en charge une aide correspondant à 30% du coût unitaire TTC par mouillage non-impactants installé sur une zone d'herbier de zostères, plafonnée à 500€ par mouillage.

Haut de page Retour aux actualités