Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Nettoyage du marais de l’Aber

26/02/2018

Durant 5 jours, une opération de nettoyage a été menée sur le site du marais de l’Aber, en presqu’île de Crozon. Cette action réalisée par la société Le Floc’h Dépollution, et coordonnée par le Parc naturel marin d’Iroise, a permis le ramassage de 8m3 de déchets.

À première vue, sous un grand soleil, le site naturel du marais de l’Aber et ses 90 hectares sont de toute beauté. À y regarder de plus près, le site, de par sa configuration et sa situation, accumule les macro-déchets. Faisant ce lien terre/mer, avec les marées et les tempêtes, le marais attrape tous types de déchets ; à la fois ceux venant de la mer comme ceux d’origine terrestre. Et parce que ramasser ces déchets dans des endroits difficiles d’accès demande minutie et moyens humains, le Parc naturel marin d’Iroise a fait appel à la société Le Floc’h Dépollution pour réaliser ce nettoyage. Cinq jours et sept agents ont été nécessaires pour réaliser cette opération de nettoyage.

Un premier nettoyage en 2017

Une première action avait déjà été réalisée en mars 2017.  L’ensemble des agents du Parc naturel marin d’Iroise avait été mobilisé sur une journée pour ramasser des déchets en tout genre. Une deuxième opération a été nécessaire pour poursuivre ce travail et retirer tous les petits déchets venus se loger dans les roseaux, les ronces et autres lieux difficilement accessibles.

Au total, ce sont 8m3 qui ont été ramassés entre le 19 et le 23 février par Le Floc’h Dépollution. Il s’agit essentiellement de déchets plastiques, souvent en état de décomposition : emballages alimentaire, bouchons de bouteille…

Une menace pour la biodiversité

Espace protégé, propriété du Conservatoire du Littoral, le marais de l’Aber est co-géré depuis fin 2016 par le Parc naturel marin d’Iroise et la commune de Crozon. Le site accueille de nombreux oiseaux marins ainsi qu’une vingtaine d’espèces de poissons pour lesquels il a une fonction de nurserie. À terme, cette accumulation de déchets peut devenir une menace pour la faune s’y réfugiant (ingurgitation, prises accidentelles...) . D’où la nécessité de réaliser un nettoyage du site.

Par ailleurs, cette action permet également de répertorier et de définir l’origine des déchets. Un travail pour tenter d'agir en amont de la pollution, à travers des actions de sensibilisation et prévention notamment.

Haut de page Retour aux actualités