Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Des volontaires engagés dans un chantier nature sur l’île de Balaneg

02/10/2017

Du 18 au 23 septembre 2017, un chantier nature a été organisé sur l’île de Balaneg, dans l’archipel de Molène et faisant partie de la Réserve naturelle d’Iroise. Ce chantier organisé par le Parc naturel marin d’Iroise avec le soutien de l’association Al’Terre Breizh, a mobilisé 7 éco-volontaires, 2 encadrants de l’association et 2 agents du Parc marin. Durant 4 jours, leur mission première fut de débroussailler l’île et de traiter les ronciers. Au-delà, les participants ont pu également découvrir les richesses de la réserve naturelle et être sensibilisés aux enjeux de protection et de conservation, ainsi qu’aux questions de transition écologique.

Des trois îles de la réserve, Balaneg est la plus diversifiée en termes d’habitats. L’objectif est d’y maintenir une mosaïque de milieux, favorable à l’avifaune nicheuse : oiseaux marins côtiers et passereaux terrestres.

Des actions de gestion de la végétation, telle que la fauche ou le débroussaillage sont nécessaires pour limiter l’enfrichement et éviter la perte du caractère exceptionnel de ces habitats.

Depuis plusieurs années, l’arrachage des ronciers est expérimenté sur certains secteurs localisés. Celui-ci consiste à ôter les racines de manière à empêcher ou limiter les repousses. Plus efficace que la coupe, cette action est aussi plus chronophage.

Protégées d'une fréquentation excessive et exemptes de prédateurs terrestres, les îles de la réserve sont depuis longtemps considérées comme zone refuge pour les oiseaux marins et côtiers, qui y trouvent des milieux favorables à la nidification. La réserve abrite ainsi, entre autres espèces, quelques 900 couples d’océanite tempête, soit près des trois quarts de la population nicheuse française. La végétation des îlots, adaptée aux vents et aux embruns, présente également un caractère original et remarquable, et son maintien dans un bon état de conservation constitue l’un des enjeux majeurs de la réserve. Espaces autrefois cultivés, les îles de Trielen et Balaneg se sont en partie enfrichées après l’abandon des pratiques agricoles, avec le développement de ronces et de fougère aigle.

Située en plein cœur de l'archipel de Molène, la Réserve naturelle nationale d’Iroise, créée en 1992, est constituée du domaine terrestre des îles de Banneg (et ses îlots annexes, Enez Kreiz et Roc'h Hir), Balaneg (et ses Ledenez) et Trielen, totalisant une superficie d'environ 40 hectares. Propriété du Conseil départemental du Finistère, ces îlots sont aujourd’hui gérés par l’Agence française pour la biodiversité / Parc naturel marin d’Iroise.

Haut de page Retour aux actualités