Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Des caméras pour étudier les phoques

29/10/2016

Depuis le 28 octobre dernier, un système multimédia développé par l’ISEN de Brest (institut Supérieur de l'Electronique et du Numérique) a été installé sur l’îlot de Morgol, dans l’archipel de Molène. Le but de ce dispositif expérimental est d’étudier la fonction des reposoirs sur la population de phoques gris.

Site d’importance, la mer d’Iroise accueille avec une centaine d’individus de phoques gris dans l’archipel de Molène. Après plusieurs études, dont celle menée avec le programme de télémétrie, on sait que les phoques gris passent une partie de leur cycle de vie en Iroise et notamment l’hiver pour se reproduire. Comment est utilisé le site ? Que se passe-t-il sur ces reposoirs l’hiver ? Y a-t-il de la compétition entre les individus ?... Autant de questions auxquelles on espère, ce dispositif de caméra pourra répondre.

Ce système a été développé par l’ISEN en partenariat avec Océanopolis. En phase expérimentale, un premier dispositif a été installé en octobre dernier sur l’îlot de Morgol. Une expérimentation nécessaire pour s’assurer du bon fonctionnement du système et pour voir sa résistance face aux aléas de l’hiver et notamment les tempêtes.

Une période test utile pour perfectionner le dispositif de caméra puis l’utiliser à des fins scientifiques et améliorer nos connaissances sur l’espèce. De même, le système et les images qui en découlent pourront, peut-être à terme, offrir une fenêtre sur la nature et permettre au public de voir ce qui se passe en temps réel dans l’archipel de Molène. Une réflexion est menée dans ce sens et notamment dans le cadre de la rénovation de l’espace tempéré d’Océanopolis.

Haut de page Retour aux actualités