Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Conseil de gestion du 25 novembre 2014

27/11/2014

Le conseil de gestion du Parc naturel marin d'Iroise s'est réuni mardi 25 novembre 2014 au Conquet. A l'ordre du jour de ce conseil : le programme d'actions 2015, la cohabitation entre certaines activités de pêche de loisir et de pêche professionnelle, la représentation des paysages sous-marins et les interactions entre pêche et mammifères marins.

Validation du programme d’actions 2015

Le conseil de gestion s'est prononcé sur la stratégie et les actions du Parc naturel marin d’Iroise pour l’année 2015 en adoptant le programme d'actions.

Demande de mise en place d’une concertation pour améliorer la cohabitation entre certaines activités de pêche de loisir et de pêche professionnelle

Le Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins du Finistère a sollicité le conseil de gestion du Parc pour la mise en place d’une concertation pour une meilleure cohabitation entre pêcheurs professionnels et de loisir. Au cours de la séance, les représentants du Comité départemental des pêches ont bien rappelé que leur intention, via cette requête, n’était pas de stigmatiser l’ensemble des pêcheurs plaisanciers. L’inquiétude concerne essentiellement des pêcheurs, présents de façon de plus en plus régulière sur ces zones de pêche et suffisamment équipés pour faire de la concurrence aux professionnels. Le conseil de gestion souhaite donc qu’une concertation soit engagée pour une meilleure cohabitation entre pêcheurs professionnels et récréatifs dans ces espaces sensibles.

Présentation des résultats sur la reconnaissance des paysages sous-marins

Bien que les océans représentent 75% de la surface de la terre, l’homme est avant tout un terrien. Sa notion de paysage se base sur des critères terrestres. La représentation des paysages marins et sous-marins est une discipline relativement récente, encore en phase d’expérimentation.
Une expérimentation que le Parc naturel marin d’Iroise a souhaité entreprendre à travers une étude sur son périmètre, et plus précisément en Presqu’île de Crozon, au Sud-Est du Cap de la Chèvre.
Cette étude, réalisée par Maxime Aubinet, paysagiste DPLG, a été présentée au conseil de gestion ainsi que ses finalités et les perspectives du Parc dans ce domaine.

Bilan du programme INPECMAM sur les interactions entre pêche et mammifères marins

Les interactions entre mammifères marins et pêcheries sont nombreuses et largement répandues dans les océans. Elles concernent les captures accidentelles des mammifères marins et la déprédation.
Depuis 2011, le Parc naturel marin d’Iroise s’est engagé dans le programme INPECMAM (INteraction PEche MAmmifères marins), en partenariat avec le Muséum national d’histoire naturelle, BioGeMME, l’Université de Bretagne Occidentale et Océanopolis. Le programme a également bénéficié d’un soutien financier de la région Bretagne. Les conclusions de ce programme ont été présentées aux membres du conseil de gestion.

 

Haut de page Retour aux actualités