Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Actualités

Comptage Wetlands 2016 : l'Iroise site d'importance nationale et internationale pour les limicoles

08/04/2016 Connaissance

Chaque année, le Parc naturel marin d’Iroise assure et coordonne, à l’échelle de son périmètre, le comptage Wetlands International. Les résultats du comptage opéré en 2016 confirment l’Iroise comme un site d’importance pour les limicoles côtiers (huîtrier pie, tournepierre à collier, bécasseau sanderling, grand gravelot…). Les effectifs recensés en 2016, dans le périmètre du Parc, de ces espèces protégées, vont au-delà des seuils nationaux et internationaux.

Relâcher de « You »

06/11/2015 Façade Atlantique

Le phoque retrouve les siens dans une colonie en Iroise, mais sa tendance à rechercher le contact avec les hommes invite à la prudence ...

Comptage Wetlands 2015 : l'Iroise site d'importance pour les limicoles côtiers.

29/04/2015 Connaissance

Dans le cadre du comptage annuel Wetlands International, coordonné par le Parc naturel marin d’Iroise à l’échelle de son périmètre, les résultats des observations effectuées en début d’année 2015 confirment l’importance nationale et internationale de l’Iroise pour les limicoles côtiers (huîtrier pie, tournepierre à collier, bécasseau sanderling, grand gravelot…).

Le Parc marin explore les grottes en mer à marée

30/06/2014

Depuis quelques mois, le Parc naturel marin d’Iroise a entrepris une campagne de connaissance sur les grottes en mer à marée des côtes de Crozon. L’objectif est d’approfondir les connaissances sur ces grottes peu connues, pour ensuite envisager la mise en place d’actions de préservation et de protection.

Oiseaux mazoutés ou en détresse, contactez le Parc

16/01/2014

Depuis quelques jours, des oiseaux mazoutés ou en détresse sont signalés au Parc naturel marin d’Iroise.

Suivi phoques gris : une bonne nouvelle !

07/01/2014 Connaissance

Depuis 2010, le Parc naturel marin d’Iroise et ses partenaires * entreprennent un suivi des phoques gris à l’aide de balises GPS/GSM. Ce programme a pour objectif d’identifier les déplacements des phoques au sein du Parc naturel marin d’Iroise mais aussi les échanges entre les colonies et notamment celles des îles britanniques.

Protection des sternes sur l'île de Litiri

28/06/2013 Sensibilisation

Au cœur de l’archipel de Molène, sur l’île privée de Litiri, les sternes naines, caugek et pierregarin nichent en colonie. Ces oiseaux sont très sensibles au dérangement et à la prédation. Figurant à l'annexe I de la directive européenne « oiseaux » et sur la liste rouge des espèces menacées en France, le Parc naturel marin d’Iroise a la responsabilité de garantir les conditions d’accueil favorables pour leur reproduction. C'est pourquoi un dispositif de mise en défens a été installé pour protéger les sternes sur l'île de Litiri.

Oiseaux fragiles sur l'île de Sein

04/06/2013

En toute saison, l'île de Sein accueille de nombreuses espèces d'oiseaux dont certaines viennent pondre leurs œufs sur les hauts de plage de galets et les dunes. Ces oiseaux sont très sensibles au dérangement. Afin de garantir le succès de leur reproduction, entre le 1er avril et le 31 juillet, il est demandé aux promeneurs de rester sur les sentiers et de garder les chiens en laisse.

Comptage Wetlands 2013 : L'Iroise toujours appréciée des limicoles côtiers et des macreuses

10/04/2013 Connaissance

En janvier dernier s'est déroulé le comptage Wetlands 2013, un recensement des oiseaux depuis la côte dans le périmètre du Parc naturel marin d'Iroise. Au total, 10 261 oiseaux appartenant à 31 espèces ont été dénombrés. Un comptage qui confirme l'importance de l'Iroise pour les limicoles côtiers et les macreuses.

Rassemblement exceptionnel de puffins des Baléares en baie de Douarnenez

17/01/2013

Depuis octobre 2012, la baie de Douarnenez accueille un rassemblement exceptionnel de puffins des Baléares. Les premières observations réalisées à cette période, ont révélé un groupe estimé à un millier d’individus.